Présentation

Ce blog est destiné à recueillir tous les moyens simples à mettre en œuvre pour économiser l'énergie, économiser l'eau et diminuer la pollution pour préserver la planète. Des articles seront publiés régulièrement. Revenez souvent !

samedi 1 janvier 2011

Les radiateurs électriques

Thermostat

Convecteur
La première chose est de vérifier si vos radiateurs sont équipés de thermostats mécaniques. S'ils ont plus de 10 ans, il est possible qu'ils en soient encore équipés. Ces thermostats sont basiques et ne présentent pas en général de voyant de chauffe près de la molette de réglage. Si vous entendez un déclic quand le radiateur s'éteint ou s'allume, c'est bien un système à bulbe (ou à bi-lame). Dans ce cas vous devriez remplacer vos radiateurs par des radiateurs à thermostat électronique pour consommer moins d'électricité et aussi pour un meilleur confort.

Éteindre ou pas ?

Radiant
Il ne faut pas éteindre les radiateurs la nuit ou quand vous vous absentez pour la journée. Ce serait une grosse erreur et vous dépenseriez plus. En effet si vous éteignez, les murs vont se refroidir et il faudra les réchauffer quand vous remettrez le chauffage et vos radiateurs devront fonctionner à leur puissance maximum. De plus si vous bénéficiez du tarif de nuit, là c'est pire... Vous avez tout intérêt à laisser vos radiateurs fonctionner normalement la nuit car l'électricité est nettement moins chère la nuit...

Baisser la température

Cassette
Diminuer la température de 2 degrés en cas d'absence est une bonne solution. Si vous bénéficiez d'un système centralisé, c'est très simple. Autrement, il est possible d'intégrer des cassettes de programmation sur les radiateurs modernes. Vous pouvez encore si votre matériel le permet basculer les réglages de la position confort à la position éco sur chaque appareil. Autrement, c'est rébarbatif !

Les radiateurs à accumulation

Ces radiateurs sont intéressants car ils emmagasinent la chaleur la nuit quand elle est moins chère et la restitue le jour. Il faut bien sur bénéficier du tarif de nuit. Ces appareils sont par contre très lourds et encombrants et difficilement déplaçables. Ils contiennent pour la plupart des briques réfractaires... Leur coût est élevé. Il ne faut pas les confondre avec les radiateurs à inertie, ça n'a rien à voir.

Types de radiateurs électriques

Au niveau de la consommation électrique ils sont équivalents mais le niveau de confort peut être très différent.
  • les convecteurs "brassent de l'air" en utilisant le principe de la convection naturelle. Ils ne sont pas chers mais on ressent les flux d'air et le confort est faible. On a tendance à augmenter la température pour compenser...
  • les radiants sont nettement plus agréables car ils chauffent par rayonnement l'air ambiant. Ils sont un peu plus chers.
  • les radiateurs à inertie, appelés aussi "à chaleur douce" représentent l'idéal et apportent un grand confort. Ils peuvent contenir un bloc de fonte, des liquides (de l'huile en général), etc... Bien sur, ce sont les plus chers !

Estimation de la puissance nécessaire

On estime à 90 watts par m² (avec une hauteur sous plafond de 2.50 m) la puissance moyenne requise pour obtenir un chauffage confortable. Bien sur il s'agit d'une estimation rapide qu'il faudra adapter à chaque situation.

1 commentaire:

  1. Interressant ton article, je dois investir dans un radiateur pour une véranda, je vais donc suivre ton mode de calcul pour la puissance voulue !

    RépondreSupprimer